Amelie Monfort

Secrétaire

Originaire de Touraine, je suis doctorante en 1ère année au LIENSs en géographie. Je travaille sur les questions de gestion du risque de submersion marine à travers un dispositif de simulation participative expérimenté sur différents territoires littoraux en France lors d’ateliers collectifs. L’objectif de ma thèse est d’évaluer les effets de la simulation sur les acteurs (élus locaux et agents de collectivités) en termes d’apprentissages et de changements de représentations. Autrement dit, qu’apprennent-ils grâce à la simulation et comment apprennent-ils au cours de celle-ci ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *