A l’origine

L’ADocs est partie du constat suivant : la recherche scientifique est souvent méconnue par les acteurs de la société.

Afin d’y remédier, l’ADocs a proposé, en 1999, aux doctorants rochelais de parler de leurs recherches au grand public à travers une formule accessible, conviviale et gratuite : un court métrage simple et drôle de vulgarisation scientifique. Ainsi est né le festival.

Forte de son succès, l’ADocs a par la suite proposé d’étendre le projet à d’autres associations de doctorants en France. Depuis 2007, Paris et Rennes se sont lancés dans l’aventure.

Le festival

Le festival du film [pas trop] scientifique s’inscrit dans le cadre de la Fête de la Science. Cet évènement permet de lever le voile sur la recherche scientifique universitaire et sur le quotidien d’un chercheur. Les doctorants/jeunes chercheurs-réalisateurs sont appelés à prendre du recul par rapport à leurs propres travaux de thèse/recherche et à exercer sur ces derniers un œil critique afin de les présenter à un large public sous forme de courts-métrages de médiation scientifique.
La soirée s’organise autour de la diffusion de films d’environ 5 minutes et est ponctuée de moments d’échanges entre les spectateurs et réalisateurs. Un spectacle ou une animation est également prévu pour clôturer le festival le temps du comptage des votes.

Les objectifs

Les objectifs sont multiples :
Pour les doctorants réalisateurs, il s’agit de synthétiser leurs travaux de recherche et de les présenter à la fois de manière pédagogique et attrayante afin de rendre le contenu du court-métrage accessible à un large public, non spécialiste du domaine. C’est l’occasion également pour les doctorants et jeunes chercheurs de développer leur sens de la communication et de se confronter à l’exercice de la vulgarisation scientifique, d’acquérir des compétences techniques et audiovisuelles dans le but de valoriser leurs travaux de recherche.
Pour le public, le festival est l’occasion de découvrir le domaine de la recherche et de rompre avec les clichés qui entourent parfois ce monde mystérieux. Il pourra ainsi y découvrir le quotidien d’un chercheur, les thèmes de recherche développés dans les différentes Universités et les différentes étapes de la construction d’une démarche scientifique.

La mise en œuvre

Les courts-métrages peuvent être réalisés par des doctorants et jeunes chercheurs. Les contraintes d’écriture et de réalisation sont les suivantes :
– Pour le fond : les réalisateurs doivent traiter de leur sujet de recherche, du quotidien professionnel d’un chercheur, ou de tout autre sujet scientifique qui a trait à leur domaine d’étude.
– Pour la forme : la durée des court-métrages est de 5 minutes environ, la réalisation pour se faire seul ou à plusieurs mains et le style cinématographique est totalement libre (documentaire, muet, film d’animation, etc.)
Une formation à l’écriture de scénario et à la manipulation de matériel audiovisuel a déjà eu lieu avec la cellule @ctice de l’Université les 2 et 14 mai derniers. L’équipe d’@actice propose le prêt de matériel ainsi qu’une aide personnalisée pour le montage.
Les projections des films du festival se font à l’intérieur et à l’extérieur de l’enceinte de l’université de La Rochelle. Dans l’ordre chronologique, les films seront projetés dans les lycées de l’agglomération et suivis d’un échange-débat entre les réalisateurs et le public. Ensuite, les films seront dévoilés au grand public lors du festival où plusieurs prix seront décernés pour récompenser les meilleures réalisations.

La ou les cible(s): quel public?

Le festival s’adresse à tout type de public, l’objectif étant de diffuser le plus largement possible les travaux des doctorants et jeunes chercheurs.
Le choix de la date et du lieu :
La soirée de projection aura lieu le samedi 12 octobre 2019 en clôture de la semaine de la Fête de la Science. Elle sera précédée de projection dans les lycées en début d’année scolaire. le festival aura lieu à la Maison des Etudiants (MDE).

Les tarifs pratiqués

L’entrée au Festival du Film [pas trop] Scientifique est gratuite et sur inscription à travers un formulaire d’inscription qui sera accessible sur le site prochainement.

Quelle est l’originalité du projet ?

L’originalité de ce projet est portée par le format de vulgarisation des travaux de recherche, sous forme de court-métrage à vocation pédagogique, qui donne l’occasion au réalisateur de présenter ses travaux sous une forme un peu plus humoristique, originale, moins codifiée que lors de présentations auprès de ses pairs avec néanmoins un challenge de taille : produire un contenu accessible au grand public !
De plus, cette édition signe les 20 ans du Festival du Film [Pas Trop] Scientifique.